La mission du personnel soignant

Prodiguer des soins est un plaisir

Chez Spitex, c’est l’humain qui compte. Cela vaut aussi bien pour les personnes ayant besoin d’assistance que pour le personnel soignant. Quatre collaborateurs nous donnent un bref aperçu de leur motivation, leur quotidien et leurs moments clés.

Isabel Hensler
Photo: Spitex

«De la joie au quotidien»

Isabel Hensler est infirmière auxiliaire au site de Lucerne. Pendant 20 ans, cette mère de 3 enfants a été femme au foyer. Elle a effectué une formation d’auxiliaire de santé CRS en 2015, suivie d’un apprentissage au Staffelnhof de Lucerne. Depuis février 2019, elle est employée auprès de Spitex pour la Ville et la Campagne.

Alléger un peu l’existence souvent pénible des personnes âgées et apporter de la joie dans leur quotidien est très important à ses yeux. Elle souhaite les aider à rester aussi longtemps que possible chez elles, dans leur environnement habituel. Pour elle, le contact personnel avec des personnes souvent très âgées est une source constante de motivation. Nous lui avons demandé comment elle réussit à faire concorder sa vie de famille avec les exigences de son travail. Voici sa réponse:

«Je suis dans une situation privilégiée. Mes enfants sont grands et mon mari est flexible, aussi bien dans son travail qu’à la maison. Je jouis donc de la liberté nécessaire et du soutien désiré pour concilier travail et famille.»

Augusta Ehrenbolger
Photo: Spitex

«L’union fait la force»

Augusta Ehrenbolger est infirmière au site de Lucerne. Depuis le début, elle est motivée par son désir d’assister les personnes en situation difficile. Elle a d’abord passé une année en Suisse romande, où elle a effectué un apprentissage, puis a poursuivi comme assistante dentaire avant de travailler plusieurs années comme aide-soignante. Depuis 2019, elle a rejoint l’équipe de Spitex pour la Ville et la Campagne. Nous lui avons demandé de nous raconter le climat actuel au sein de son équipe:

«Malgré la situation actuelle, le moral de notre équipe est agréablement détendu et professionnel. Nous sommes très bien préparés et organisés, ce qui aide beaucoup. La direction générale vise à atteindre le maximum et y réussit très bien. En cas de problème, elle nous prête une oreille empathique et recherche des solutions. C’est sécurisant.»

Augusta Ehrenbolger
Photo: Spitex

«Les gens sont très reconnaissants»

Depuis toujours, la motivation de Daniela Oberlin a été d’aider les autres et de leur offrir son assistance. Elle a commencé sa formation d’auxiliaire de santé CRS en 2018, apprentissage inclus. Depuis janvier 2020, elle travaille auprès de Spitex pour la Ville et la Campagne. Elle sait exactement ce qu’il faut faire dans la situation actuelle et répond sans détour à notre question au sujet des défis à relever: «Notre priorité est de protéger nos clients ainsi que nous-mêmes. Cela exige un respect très strict des mesures d’hygiène de l’Office fédéral de la santé publique et de Spitex.»

Markus Schales
Photo: Spitex

«Une bonne communication est importante»

Markus Schales est infirmier auprès de la filiale de Lucerne. Lorsque nous lui demandons de nous raconter un événement particulièrement significatif qui lui est arrivé ces derniers mois, il nous donne un aperçu étonnamment intime de son quotidien professionnel:

«Il y a quelque temps, nous avons apporté des soins palliatifs à domicile à un de nos clients. J’avais fait sa connaissance au début de l’année, quand sa santé était meilleure. A l’époque, il savait déjà qu’il voulait passer les dernières semaines de sa vie chez lui, au sein de sa famille. Avec l’équipe de soin, le médecin soignant et la famille, nous nous sommes efforcés de rendre son dernier voyage le plus plaisant possible.

Durant les semaines qui ont précédé son décès, toute la famille est restée à ses côtés. Ses enfants nous ont ensuite dit qu’ils n’oublieront jamais l’amour avec lequel leur père avait été accompagné. Le matin de sa mort, j’ai pu lui faire mes adieux personnellement. Nous avons prié ensemble et pleuré. Ce sont des moments que l’on n’oublie pas.»

Lisez ici plus d’infos sur les soins ambulatoires.

Cela pourrait également vous intéresser

Des muscles robustes pour une posture saine

Exercices pour corriger les mauvaises postures

Un maintien correct prévient les douleurs, ménage les articulations et la colonne vertébrale. Dans de nombreux cas, les mauvaises postures comme le dos voûté ou cambré peuvent être corrigées grâce à des exercices simples. Voici comment faire.

Régulateurs d’humeur

Dites adieu à la colère, au stress et à la fatigue

Il est impossible d’être toujours de bonne humeur. Etre parfois énervé ou épuisé est donc parfaitement compréhensible. Heureusement, nous pouvons changer notre disposition. Voici nos conseils.