Artisanat traditionnel de Bregenzerwald

Sabots de bois: entre art et passion

Lorsqu’on parle de sabots, on pense immédiatement à la Hollande. Au Sud aussi, pourtant, les chaussures en bois jouissent d’une belle tradition. Nous vous présentons la manufacture de sabots Devich, qui a su marier coutume et modernité.

Photo: Devich Holzschuherzeugung

Tout a commencé en 1922, lorsqu‘Alois Devich, originaire du Sud-Tyrol, a ouvert une cordonnerie à Bregenzerwald. Rapidement, le village entier portait ses sabots, les fameux «Hölzler». Aujourd’hui, 100 ans plus tard, son arrière-petit-fils Daniel Devich est l’un des derniers sabotiers d’Autriche. En 2014, il reprend l’entreprise familiale, «Devich Holzschuherzeugung», maintenant dans sa quatrième génération, où il supervise avec beaucoup de succès la production des sabots. Tout est «Made in Hittisau»: malgré leur popularité croissante, en effet, les chaussures continuent d’être fabriquées dans leur patrie. Une grande partie du travail est encore effectuée à la main, alors que d’autres étapes bénéficient de la technique la plus moderne. Respect de la tradition et courage de changer: telle est la devise du jeune entrepreneur.

Sabots à fourrure

Pour fabriquer ses chaussures en bois ou «Hölzler», l’entreprise Devich d’Hittisau utilise des matériaux naturels de grande qualité comme le bois de peuplier ou d’érable, mais aussi le cuir et la fourrure. Qu’il s’agisse de sabots, de sandales ou de bottes, chaque paire est un modèle unique.

Les différents modèles proposés ressemblent encore fortement à ceux produits il y a 100 ans, lors de la fondation de la manufacture. Au fil du temps, toutefois, ils sont devenus plus légers et modernes. L’environnement et la santé occupent toujours le premier plan. Pour Devich, la durabilité n’est pas un vain mot, mais une véritable philosophie d’entreprise.

Photo: Devich Holzschuherzeugung

Sabots pour hommes, femmes et enfants

Un authentique sabot est essentiellement composé de matériaux renouvelables. La voûte plantaire ergonomique soulage le dos et favorise une posture saine. Lorsqu’Alois Devich, le grand-père, apprit qu’il souffrait de pieds plats en 1960, il mit instinctivement au point des semelles adaptées à la forme de ses pieds. Il en fit de même pour ses clients, créant ainsi des voûtes plantaires ergonomiques avant l’heure. Grâce à elles, le poids du corps était réparti de manière uniforme, évitant ainsi les sollicitations ponctuelles.

Toujours un sabot d’avance

Devenues cultes, les confortables chaussures en bois ont fait leur chemin dans le monde: 80 pour cent de la production est exportée de l’Autriche à des pays comme l’Amérique, la Russie, l’Allemagne, la Chine ou le Brésil. Les sabots sont fraisés et poncés à l’aide de machines produites par l’entreprise elle-même et par des robots spécialisés. Quant aux couleurs, il y en a pour tous les goûts: orange flashy, lilas, rose fluo, jaune vif, vert et même bleu tacheté. Le monde est à nos pieds! Et c’est normal, car après tout, ils nous soutiennent toute la journée (et sont chaussés la plupart du temps). Il est donc important de porter des chaussures répondant aux exigences les plus élevées et capables de satisfaire nos besoins en ergonomie. Les sabots de Devich sont la solution toute trouvée. Aussi beaux à voir qu’agréables à porter, ils sont parfaitement irrésistibles. Et puis, on n’a jamais assez de chaussures!

Ceci pourrait également vous intéresser

Liège, raphia, papier, laine

Des chaussures de toutes les matières

Qui a dit que les chaussures devaient forcément être en cuir? A l’ère de la durabilité et de la protection des animaux, nos pieds peuvent bénéficier de matières plus soutenables et extravagantes. Voici les chaussures les plus tendances et comment les entretenir.

Des chaussures stylées et confortables

Les indispensables baskets

Nous avons tous une paire de baskets. Souvent même deux. Ces chaussures polyvalentes séduisent par leurs designs créatifs, leurs coupes pleines de style et leur grand confort. Un excellent choix en toute situation (ou presque).