Eau potable en Suisse

Ce qu’il faut savoir sur ce précieux produit de la nature

une femme boit de l'eau
Photo: Getty Images

Ce qu’il faut savoir sur ce précieux produit de la nature

Nous trouvons normal de pouvoir consommer, chaque jour, une eau potable de la meilleure qualité avec nos repas. Mais d’où vient cette précieuse matière première suisse et en quoi diffère-t-elle de l’eau minérale?

Comment l’eau potable de Suisse est-elle acheminée dans nos robinets?

L’eau potable suisse provient à 40% des nappes phréatiques, à 40% des eaux de source et à 20% des eaux de surface comme les lacs et les rivières.

L’eau de surface et des nappes phréatiques doit dans un premier temps être traitée dans une station d’épuration pour devenir potable. L’eau de source, en revanche, n’a pas besoin d’être épurée. Une fois traitée, l’eau est entreposée dans un réservoir. Elle est ensuite pompée et acheminée via des conduites dans chaque ménage.

Eau du robinet ou eau minérale?

Une personne sur deux boit régulièrement de l’eau du robinet. C’est la meilleure preuve de sa qualité: notre eau courante peut en effet tenir la comparaison avec l’eau minérale.

L’eau minérale suisse provient principalement de sources souterraines protégées de toute impureté. Elle contient des sels minéraux importants pour notre organisme, comme le calcium, le sodium ou le magnésium, qu’elle emporte durant son parcours à travers les différentes couches rocheuses et de terre, à raison d’un gramme par litre la plupart du temps.

L’eau minérale est prélevée directement à la source. C’est la raison pour laquelle beaucoup d’eaux minérales portent le nom du lieu de leur source (par ex. Adelbodner, Eptinger ou Knutwiler). A quelques exceptions près, il est interdit de modifier la composition de l’eau, autrement dit de l’enrichir de sels minéraux. Il est uniquement possible d’y ajouter ou d’en retirer du gaz carbonique.

A propos: si vous aimez boire de l’eau minérale mais n’avez pas envie de transporter plusieurs bouteilles d’eau, pensez à vous procurer un appareil permettant de gazéifier l’eau. D’une simple pression sur une touche, l’eau du robinet est transformée en eau gazeuse.

Pourquoi l’eau potable est-elle vitale?

Qu’il s’agisse de l’eau du robinet gratuite ou d’une eau minérale onéreuse en bouteilles PET, le corps humain doit consommer de 1,5 à 2 litres de liquidités par jour. L’été, ou en cas de températures élevées, cette quantité peut même dépasser 3 litres.

Un apport insuffisant d’eau potable peut provoquer des étourdissements, des problèmes de circulation, des vomissements et des crampes musculaires: lorsqu’il est déshydraté, en effet, le corps peine à fournir de l’oxygène et des substances nutritives aux cellules musculaires.

Le corps a besoin de sels minéraux

Le corps humain est incapable de produire seul des sels minéraux et des oligoéléments. Il doit donc les absorber via l’alimentation et la boisson. En fonction des couches rocheuses qu’elle traverse, l’eau minérale s’enrichit des sels minéraux suivants:

  • Calcium: composant important des os et des dents. Ce sel minéral joue en outre un rôle essentiel dans la conduction nerveuse.
  • Magnésium: composant des os et des dents. Le magnésium est important pour le métabolisme des énergies, le fonctionnement des muscles ainsi que pour la structure du squelette.
  • Sodium: responsable des impulsions nerveuses.
  • Chlorure: cet électrolyte gère les réserves d’eau dans le corps, régule l’excitabilité des cellules et la formation de l’acidité gastrique.
  • Sulfate: le sulfate est surtout connu pour ses effets bienfaisant sur la digestion.
  • Bicarbonate: indispensable pour maintenir la valeur du pH sanguin.
  • Oligoéléments: sels minéraux présents en très petite quantité dans le corps. Ils gèrent plus de 5000 processus métaboliques.

 

La Suisse est un château d’eau