Acoustique, fréquences, appareils auditifs

Petit dictionnaire de l’ouïe de Neuroth

Présenté par:

Savez-vous quand l’humanité s’est pour la première fois intéressée à l’acoustique et quelles fréquences nos oreilles sont en mesure de percevoir? Les réponses se trouvent dans le petit dictionnaire de l’ouïe de Neuroth:

Neuroth
Photo: Neuroth

acoustique, l

substantif féminin

1. Partie de la physique qui traite des sons et des ondes sonores

2. Qualité et propriétés d’un local du point de vue de la propagation du son et de la sonorité en fonction des circonstances, effet sonore

Les Chinois sont les premiers à s’intéresser à l’acoustique. Au troisième siècle avant J.-C., ils inventent des systèmes et ambiances sonores encore utilisés de nos jours. Durant l’Antiquité, plusieurs érudits grecs et romains commencent à étudier l’acoustique de manière scientifique. En 550 avant J.-C., Pythagore de Samos découvre le lien entre la longueur d’une corde et la hauteur du son qu’elle émet en s’exerçant avec un monocorde. Chrysippe de Soles, quant à lui, met au jour les analogies entre les ondes sonores et les ondes à la surface de l‘eau.

En 1490, Léonard de Vinci reconnaît que l’acoustique ne fonctionne qu’en relation avec l’air et que le son se propage de manière infiniment rapide.

Plus récemment, la recherche dans le domaine de l’acoustique est poursuivie par Michael James Lightill. Celui-ci a développé des technologies permettant de réduire significativement le bruit. Aujourd’hui, ce champ est appelé l’aéroacoustique.

fréquence, la

substantif féminin

1. taux de vibration des ondes (par seconde)

2. nombre de pulsations ou de battements cardiaques (par minute)

Une oreille saine peut percevoir les ondes acoustiques d’une gamme de fréquences comprise entre 20 et 16‘000 Hertz (Hz) au maximum. Contrairement à nous, plusieurs animaux peuvent capter une plage de fréquences bien plus large. Les baleines bleues, par exemple, émettent des sons à la fois extrêmement bas et très hauts (jusqu’à 188 décibels), qu’elles sont capables d’entendre à des centaines de kilomètres. Ces tonalités sont comprises dans une gamme de fréquences allant de 10 à 40 Hz. Certaines font parties des infrasons et sont inaudibles à l’oreille humaine. Les capacités auditives des baleines bleues atteignent 30 kHz. D’autres espèces de baleines peuvent percevoir des sons dépassant les 100 kHz. Les baleines ne disposent pas d’oreille externe et captent les sons via la mâchoire inférieure; l’os dirige ensuite les vibrations vers l’oreille interne.

Neuroth
Photo: Neuroth

appareil auditif, l’

substantif masculin

auxiliaire améliorant l’audition d’une personne malentendante

L’empreinte de chaque oreille est aussi unique que celle de nos doigts. C’est ce qui fait des appareils auditifs quelque chose de très personnel. Bien entendu, ils contiennent aussi une incroyable technologie. Mais les émotions qu’ils suscitent sont bien plus importantes. Par exemple, ils augmentent la qualité de vie, car ils nous permettent de ressentir plus intensément les sentiments comme la joie, l’amour et l’appartenance à une communauté. L’écoute devient plus facile, ce qui, à son tour, simplifie notre interaction avec les autres. On peut dire que les appareils auditifs, d’une certaine façon, unissent les êtres humains. Ils constituent une interface sociale et sont même capables de communiquer avec d’autres appareils modernes comme les smartphones, s’adaptant ainsi automatiquement à leur environnement.

écouter

verbe transitif

prêter son attention à un stimulus acoustique (bruits, paroles) et le traiter

Ecouter, c’est bien plus que percevoir des bruits. Celui qui écoute vraiment dirige toute son attention sur ce qu’il entend. Ecouter signifie saisir le sens d’un son et interagir avec son interlocuteur. A travers l’écoute, une proximité spéciale s’établit. Une bonne ouïe peut donc accroître notre empathie.

qualité de vie, la

substantif féminin

la qualité de vie est caractérisée par certains agréments et avantages qui conduisent au bien-être individuel

L’ouïe est un sens social, car elle nous met en lien avec notre environnement. Avec une bonne audition, nous affrontons plus ouvertement le monde qui nous entoure, nous pouvons converser, participer, ressentir. Notre bien-être et, partant, notre qualité de vie s’en trouvent améliorés. Dès avant la naissance, notre ouïe veille à nous faire sentir bien intégrés à notre milieu. Et, lorsqu’on prend de l’âge, elle nous aide à maintenir notre forme mentale (pour autant que l’on en prenne soin). L’entraînement auditif de Neuroth est une bonne méthode pour entretenir son audition. Car qui entend bien vit mieux.

Cela pourrait également vous intéresser

Une bonne ouïe augmente la joie de vivre

Neuroth offre un service de premier ordre depuis 115 ans

Chants, mélodies, bruits: l’ouïe nous stimule et nous émeut. C’est pourquoi il est crucial de la préserver aussi longtemps que possible. La Journée mondiale de l’audition nous aide à prendre meilleur soin de notre ouïe. Neuroth y contribue également via son service hors pair.

Entraînement de l’ouïe

Mieux entendre sans appareils auditifs

Une musique qui nous émeut aux larmes. Une voix qui nous apaise. Notre audition ne nous sert pas uniquement à communiquer avec notre environnement; elle est étroitement liée à nos émotions. L’ouïe est un sens important. En l’entraînant, vous veillez à la préserver au fil des ans.