Chute de cheveux

Les causes et les remèdes

Cheveux clairsemés, pertes de cheveux ou calvitie: c’est notre cauchemar à tous. Apprenez quels sont les différents types d’alopécie, leurs causes et comment les prévenir.

Chute de cheveux
Photo: Getty Images

Si la perte de cheveux frappe aussi bien les hommes que les femmes, elle est beaucoup plus fréquente chez les premiers. Elle se présente sous forme de cheveux clairsemés ou de calvitie, et concerne principalement les adultes et les personnes d’âge mûr.

Si vous ne perdez pas plus de 50 à 100 cheveux par jour, vous n’avez pas de souci à vous faire. Ce chiffre est tout à fait normal. La croissance naturelle d’un cheveu s’arrête après trois à cinq ans et le cheveu tombe de lui-même.

Les pertes de cheveux occasionnelles sont normales

Il est possible de perdre davantage de cheveux par période. Ces chutes périodiques ne sont pertinentes que si elles augmentent après quelques semaines.

Il existe différentes solutions pour arrêter ou combattre la chute de cheveux. Les traitements recommandés et utilisés varient en fonction des causes.

Alopécie: clarifier les causes avec son médecin

En général, il est bon d’avoir recours au conseil d’un médecin lorsqu’apparaissent les premiers signes de chutes capillaires. Celui-ci pourra déterminer les causes et traiter le problème de manière ciblée.

Les cas de prédisposition sont les plus fréquents

Ce type d’alopécie, également appelée alopécie androgénétique, se déclare surtout chez les hommes et apparaît sous forme de calvitie à l’arrière de la tête ou sur les tempes. Chez les femmes, elle se manifeste par des cheveux plus clairsemés sur le sommet du crâne.

La réaction excessive des racines capillaires à la testostérone est responsable de ce type de perte de cheveux. Chez les femmes, l’alopécie androgénétique peut être causée par un bouleversement de l’équilibre hormonal lors de la ménopause ou après un accouchement.

Les remèdes à l’alopécie androgénétique

L’alopécie androgénétique est traitée de manière ciblée avec des hormones. Le traitement est généralement administré par un dermatologue ou un gynécologue. Le médecin vérifie d’abord l’équilibre hormonal actuel et discute avec le patient la procédure à suivre.

La perte diffuse peut être liée à des facteurs de stress

La perte diffuse des cheveux se répartit uniformément sur l’ensemble du crâne. On peut distinguer le cuir chevelu à travers les cheveux. La plupart du temps, la perte diffuse est due à un manque de substances nutritives. Sous-alimentées, les racines des cheveux ne poussent plus et dépérissent.

Les causes possibles de ce type d’alopécie peuvent être l’intolérance aux médicaments, le stress, une infection ou un dysfonctionnement de la thyroïde. Des régimes draconiens sont également à prendre en considération. Le médecin peut vous apporter plus d’éclaircissements.

Les remèdes contre la perte diffuse de cheveux

Si la raison de la perte diffuse de cheveux n’est pas superficielle, par exemple si on ne peut la trouver dans les racines ou si elle n’est pas hormonale, le traitement médicamenteux est la seule solution.

L’alopécie circulaire est comparativement plus rare

Ce type de calvitie se distingue par des pertes de cheveux en forme de cercles qui apparaissent brusquement sur le crâne.

L’alopécie circulaire
Photo: Fotolia

La médecine n’a pas encore trouvé ce qui provoque l’alopécie circulaire. Des recherches sont entreprises pour en déterminer le déclencheur. On pense à une inflammation des racines des cheveux provoquées par un affaiblissement du système immunitaire.

Les remèdes contre l’alopécie circulaire

En présence d’une alopécie circulaire, le médecin administre souvent de la cortisone pour atténuer l’inflammation.

Les naturopathes recommandent une alimentation riche en bases, car elle offre une protection naturelle contre les inflammations. Mais l’efficacité de cette méthode n’a pas encore pu être prouvée. Un menu riche en bases comprend des aliments comme les produits complets, les légumes et le tofu.